AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Excursion en duo || ft Glen.
MessageSujet: Excursion en duo || ft Glen.   23/6/2016, 23:43

excursion en duo
Il est rare pour le tuatha d'accepter ce fait, cette vérité. Difficile pour lui de devoir s'avouer qu'il doit faire équipe pour espérer parvenir à ses fins. Des années qu'il se débrouille seul, que le chasseur apprend de ses nombreux jours passés sur les différents continents du monde et même au sein de l'océan Calypso, cette vaste étendue bleuté qui lui fait si peur. Mais en cette journée il va devoir faire un effort car c'est une autre entité qui va lui poser des soucis, des ennuis qu'il veut éviter, cette chose n'est autre que le désert et le sable qui l'habite. Bientôt trois semaines qu'il foule de ses pas Râ et qu'il essaie de se faire un peu d'argent. Claus était bredouille et s'apprêtait à quitter le continent tout du moins, jusqu'à cette fameuse et soudaine nouvelle.

Une rumeur et des informations peu précises qui pourtant stipulaient la présence d'un monstre pouvant lui rapporter gros une fois ce dernier vaincu. Affronter une créature est dans les cordes du chasseur l'ennui est plutôt l'emplacement où sa cible se terrerait. La dune du lion, ce lieu aussi vaste qu'il est difficile à trouver. La zone est aussi connue pour avoir une faune dangereuse ce qui ne facilitera pas la chasse si ce dernier doit se prendre la tête avec le chemin qu'il doit ou non prendre. C'est là qui a eu cette idée l'incitant à mettre de côté sa dignité. 

Glen, c'est son nom. Cet homme le chasseur l'a rencontré peu de temps après son arrivée dans le désert, d'ailleurs ce dernier lui a montré la route pour rejoindre la capitale des Obakes. Avaler la pilule à cette époque avait déjà été difficile, la suite c'est donc voulu tout aussi compliquée. Bref, c'est une fois son courage empoigné à deux mains qu'il a pris la peine de contacter le fameux nomade pour lui proposer cette excursion. Partager la somme gagnée si le tout est une réussite ? La question ne se pose pas, cette partie ardue du marché sera discutée plus tard. Un accord de son partenaire du jour et le voilà à attendre au point de rendez-vous qu'il a lui même décidé.

C'est posé contre un pilier de l'entrée de la ville que le tuatha attend son futur compère. Les bras croisés il conserve un appuie avec son dos contre la pierre. Une cape sur le dos, il essaie du mieux qu'il peut de recouvrir son corps d'ombre, la transpiration étant loin d'être son passe temps favori. Une capuche vient elle aussi siéger sur sa tête, le regard à moitié dissimulé. Les yeux du chasseurs sont focalisés face à lui, en direction du désert qui s'étendue à perte de vue, Claus imaginant la suite des événements. Puis des sons, des bruits de pas dans sa direction vers lesquels il tourne son attention. Est-ce lui, peut-être ?

_________________





Dernière édition par Claus le 3/7/2016, 23:19, édité 1 fois
 Tuatha
Tuatha

Messages : 390

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Excursion en duo || ft Glen.   27/6/2016, 22:01

Gangoji, le joyau du désert. Depuis deux semaines, Glen allait paisiblement dans la cité de son enfance. Le bruissement du sable sous ses bottes était comme un lointain souvenir, lui arrachant parfois un sourire nostalgique. Il était revenu pour affaires, mais malgré lui, il avait profité de cette occasion pour rendre visite à de vieilles connaissances. Pourtant, il n'avait pas prévu ce qui avait suivi. Un job. Ou peut-être une requête ? Mais pour Glen, tous ces mots se résumaient à un seul : une bonne occasion. Cette occasion avait d'ailleurs un nom : Claus. Un Chasseur de monstres, rencontré quelques temps plus tôt dans le désert. Le genre d'homme à s'aventurer dans les sables sans connaître le chemin jusqu'à la capitale. Mais malgré quelques railleries acerbes, Glen avait fini par lui montrer le chemin vers Gangoji. Il ne s'était pas attendu à ce que l'homme le contacte, quelques jours plus tard, en lui demandant son aide. Le Chasseur avait besoin d'un guide. Glen avait aussitôt flairé l'opportunité de regonfler une bourse devenue bien maigre, et avait accepté.

Un sourire flottait sous sa capuche, alors que ses bottes foulaient le sable fin. Claus avait décidé du lieu de rendez-vous. Quand Glen arriva à l'entrée de la ville, il devina aussitôt la silhouette de son client. Son visage caché sous sa capuche, une cape recouvrait sa silhouette, comme une ombre s'étirant sous les piliers de la ville. Un nouveau sourire illumina le visage de Glen. Visiblement, Claus avait rapidement assimilé les habitudes de ceux qui vivent sous un soleil de plomb. Le nomade s'approcha d'une démarche détachée, lui-même couvert d'une cape bleue surmontée d'une capuche. Deux aventuriers, prêts à s'enfoncer dans les sables brûlants. Sous sa cape était dissimulée ses armes, et quelques gourdes pour survivre au trajet. Seul son arc et ses flèches étaient visibles, le tout soigneusement sanglé dans son dos. Quand l'attention de Claus se porta sur lui, le Borgne se contenta de lever une main en guise de salutation.

« Je t'ai manqué ? Tu ne peux plus te passer de moi on dirait. »

Malgré l'ombre de sa capuche sur son visage, il était aisé de deviner son sourire amusé, ainsi que l'éclat intense de son oeil. Ses mauvaises manières mises de côté, force était d'admettre que Glen aimait bien ce Chasseur. Peut-être était-ce son caractère ? Ou simplement ses oreilles légèrement pointues qui s'accommodaient d'une chevelure coupée court ? Glen était peut-être borgne, mais certainement pas aveugle. Il n'avait certainement pas oublié le visage de Claus, malgré le temps qui s'était écoulé.

« J'ai discuté avec des gars qui reviennent du désert. Si on va vers le Nord, on devrait tomber sur la Dune à la tombée de la nuit. Son regard se posa sur Claus, et il haussa un sourcil. J'espère que tu t'es bien préparé. On risque de marcher un moment. Et les monstres là-bas sont pas du genre commodes. »

Une pointe de provocation dans la voix, il laissa son regard plané quelques secondes sur la silhouette de Claus, curieux de titiller la fierté du Chasseur. Puis, sans ajouter un mot, il l'invita à le suivre d'un signe de la main, et se dirigea vers le Nord. Ils allaient rapidement s'éloigner de la ville, et gagner les sables hostiles du désert.
 Obake
Obake

Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Excursion en duo || ft Glen.   28/6/2016, 11:47

excursion en duo
La chaleur est intense, presque étouffante tant le soleil frappe le continent dans son entièreté. Même le sol paraît en fusion, comme si le volcan surplombant cette zone du monde était assez haut pour déverser sa lave sur le dos des habitants. L'image en elle-même ferait presque frissonner l'homme qui a trop tendance à imaginer, à rêver. Un reste du sang de Tuatha qui parcourt ses veines ? Peut-être. En pleine attente, il fait un dernier point sur sa tenue et son état. Tout semble en ordre, deux gourdes accrochées à sa taille, ces dernières bien qu'un peu lourde bien que cela ne le dérange pas vraiment puisqu'il ne porte aucune arme.

Se détachant du mur à l'écoute des mots de son partenaire, Claus finit par se tourner dans sa direction, le regardant approcher. Les bras le long du corps c'est avec une certaine lenteur qu'il craque chacun des doigts de sa main droite, essayant du mieux possible de dompter sa susceptibilité. « tss, si j'avais pu je me serais lancé seul. » Ce qui est plus que vrai. Cette solitude que le tuatha aime empoigner lui manque dans des moments comme celui-ci. Il ne s'en cache pas, il est l'une des seules personnes avec lesquelles il ne s'énerve pas. Et encore... La suite de la conversation le fait décrocher un rictus. « oh, vous vous montrez déjà utile à peine arrivé, vous faites forts l'obake. »

Toujours et encore le vouvoiement, c'est une habitude que le chasseur n'arrive pas abandonner et pourtant ce n'est pas faute d'essayer. Un indice, preuve de son existence passée avec les siens et surtout du rang social qu'il pouvait posséder. Certains points de sa personnalité ont la vie dure pour le meilleur mais aussi et surtout pour le pire. Il fait mine cependant de ne pas avoir constaté sa faute et se contente de le suivre en direction du désert, attentif à la nouvelle prise de parole de Glen. « voyons, je sais ce que je fais. Je ne suis pas de ceux qui se lancent têtes baissées sans réfléchir. Je sais que vous en avez conscience, vous n'auriez pas accepté de me rejoindre dans le désert pour cette quête si vous me pensiez mauvais, je me trompe ? » Puis un coup d’œil vers lui, furtif tandis qu'il poursuit. « une idée de la durée de la marche ? »

_________________





Dernière édition par Claus le 2/7/2016, 22:46, édité 1 fois
 Tuatha
Tuatha

Messages : 390

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Excursion en duo || ft Glen.   2/7/2016, 22:43

Dès sa première tirade, Glen parvint à arracher une réaction agacée à son client. Un soubresaut de colère, peut-être même un soupçon de pathétisme en constatant son incapacité à accomplir seul cette tâche ? Glen n'était pas certain des émotions qui animaient Claus à ce moment là, mais une chose était certaine : il prit un malin plaisir à capturer chaque geste, chaque regard, chaque tonalité de la voix de son interlocuteur. Ce Claus était un homme amusant. Peut-être même intéressant. Mais en admettant à voix haute que Glen lui était indispensable, il avait offert un argument explicite au nomade pour négocier ses services. Si cette vérité tacite était évidente, l'admettre à voix haute faisait doucement sourire le marchand vil et fourbe qui sommeillait au fond de lui. Gardant cette information dans un coin de son esprit, Glen mima l'indifférence face à la contrariété de Claus, avant de le gratifier d'un sourire agaçant.

Plutôt que de vaines politesses, Glen partagea ses informations concernant la Dune. Ils avaient la direction à suivre. Pour le reste, le nomade aurait simplement à jouer son rôle de guide, protégeant son client des dangers du désert. Une certaine routine, pour l'Obake. Pourtant, si la réponse de Claus ne lui fit ni chaud ni froid, sa manière absurde de le vouvoyer ne manqua pas de le faire sourire. Une apparence impeccable et des manières irréprochables. Doucement, l'identité de Claus était en train de se dessiner dans son esprit, comme s'il cherchait à gagner de l'emprise sur lui. Malgré tout, Glen le toisa avec provocation et insistance. Puis, il fit comme si de rien n'était, faisant rouler les mots sur sa langue tout en interrogeant Claus sur ses préparatifs. Cette fois-ci, la réponse du Chasseur retint toute son attention. Sans un mot, Glen se retourna, posant un regard pétillant sur Claus. Son sourire énigmatique flottait doucement au coin de ses lèvres, et refusant de décocher le moindre mot, il laissa ce silence planer. Puis, satisfait de son petit effet, il haussa les épaules, sa voix parfaitement neutre et détachée.

« Ou peut-être que j'ai utilisé ta confiance, pour mieux te dépouiller dans le désert. Bien des hommes plus sages que toi ont été abusé de la sorte. Tu ne serais pas le premier. » Il patienta une fraction de seconde, avant de tourner la tête en direction de Claus. « Heureusement que je ne suis pas de ce genre là, ajouta-t-il avec malice. Mais tu as raison. Je ne serais pas venu me perdre dans le désert si j'avais douté de tes talents. »

Puis, il se remémora la question concernant la durée du trajet. Une autre question particulièrement bien choisie. Sans cesser de marcher sur le sable brûlant, Glen ne tarda pas à apporter une réponse. Une tirade pour le moins directe.

« Eh bien, je dirais que nous marcherons juste assez longtemps pour décider de mon salaire. Son sourire s'étira sous l'ombre de sa capuche. Il énuméra alors sur ses doigts. Si on considère trente pour cent pour le guide et trente pour cent pour le combat, je dirais... Soixante pour cent. Après tout, tu l'as dis toi même : sans moi, tu n'aurais jamais pu te lancer. Ça me semble honnête. Qu'est-ce que tu en penses ? »

Il avait susurré ces derniers mots de sa voix la plus hypocrite, curieux de la réaction de Claus. Allait-il seulement tenter de négocier ? Ou retourner sur ses pas, afin de trouver un autre guide ? Il l'ignorait encore. Mais à ce moment précis, Glen appréciait particulièrement sa petite joute verbale. Concernant d'éventuelles négociations... Eh bien, Glen avait parfaitement conscience du caractère onéreux de ses tarifs. Mais s'il avait une occasion de gagner plus que de raison, il n'allait certainement pas prendre le risque de passer à côté. Et puis, n'était-ce pas une excellente occasion de tester les nerfs de ce Chasseur ?
 Obake
Obake

Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Excursion en duo || ft Glen.   3/7/2016, 23:45

excursion en duo
Quelle plaie ce désert. La pensée ne peut être dompté par le chasseur qui ne cesse de se répéter cette phrase, encore et encore. Le faire est un brin inutile mais c'est ainsi que fonctionne le tuatha, sans même avoir appris des choses de ses années de vie. Tel un enfant Claus ne peut s'empêcher de se trouver capricieux et ce même avec lui même. Les pensées de cet homme peuvent être aussi tumultueuses que le désert qu'il déteste tant en ce moment précis. Ajouter à cela une pincée de Glen et le résultat de la récette peut s'avérer volcanique ce qui ne serait qu'un détail supplémentaire pour Râ. Heureusement et ce autant pour lui que le nomade, Claus réalise sans difficulté que Glen est indispensable pour l'instant. Tss, il en grincerait presque des dents tandis que ses pieds s'enfoncent dans le sable chaud.

Les mots de son partenaire semblent choisi avec précaution, ces derniers s'avérant par moment assez aiguisés pour frapper le sale caractère du tuatha en plein cœur. Cela en revanche, Claus le comprend plutôt vite et c'est sur ce constat qu'il fera tout pour ne pas sortir de ses gonds, surtout pas. Continuant à marcher il se contente donc d'haussements d'épaules ou de brefs regards vers Glen en signe d'approbation ou... non. Restant évasif pour le moment il préfère conserver son sale caractère le plus longtemps possible lui qui c'est déjà bien assez dévoilé dès le début des retrouvailles. Enfin cela, ce n'était qu'une seconde. Là c'est un peu trop pour lui, vraiment.

Tournant d'avantage son buste en direction de l'obake il hausse un sourcil sans aucune discrétion, mimant non sans mal sa réaction face à la future discussion qu'il souhaite aborder. Le salaire, non mais comment ose-t-il ? Une main posée sur la hanche telle une instituteur de mauvaise humeur il prend la parole avec calme bien qu'un brin incisif. « vous ne pensez pas que c'est un peu tôt pour parler d'argent alors que rien n'est fait ? » Un soupir tout en se demandent si l'animal lié à cet individu ne serait pas le renard. Quel roublard. « il faudrait commencer par réussir cette chasse puis ensuite nous en discuterons, vous ne pensez pas ? »

Sur le point de ne pas en dire d'avantage, Claus ne retient pas la suite car après tout, c'est aussi son gagne pain. « D'autant que je ne vous dois pour le moment que trente pour cent si je suis votre raisonnement. Je connais vos aptitudes de guide mais pour le combat je n'ai pas vu grand chose pour l'instant. Je suis peut-être le seul à même d'être utile, qui sait ? Je suis le chasseur si je ne m'abuse. » Il accentue bien le premier mot de sa dernière phrase allant même jusqu'à se désigner de la main. Puis tout en offrant un coup d'oeil au soleil il se permet une observation des alentours, à la recherche d'une potentielle arrivée de monstres, justement.  

_________________



 Tuatha
Tuatha

Messages : 390

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Excursion en duo || ft Glen.   8/7/2016, 21:54

Glen avait toujours été doué pour agacer les gens. Quand il était question de titiller la fierté et d’éroder la patience, il était le roi. Un talent qui ne manqua pas de contrarier Claus. Et quand celui-ci se retourna pour faire face à Glen, celui-ci jubila intérieurement. Cette posture inquisitrice, ce brin de colère incisive dans sa voix. Malgré la contenance à toute épreuve dont le Chasseur faisait preuve, Glen aurait parié son deuxième œil que, sous son masque parfait, le Tuatha était en train de réprimer sa rage. Écoutant sagement la réponse de son client, Glen dissimula son sourire narquois sous l’ombre de sa capuche. Claus, Claus… Habitué à ce genre de situation, Glen était déjà prêt à reprendre la parole, bien décidé à négocier son affaire. Mais visiblement, le désert n’avait pas encore asséché la langue du Tuatha. Celui-ci continua donc sur sa lancée, affirmant que seul le guide était nécessaire. Il n’avait donc pas besoin d’un combattant pour cette mission ? Ces mots ne seraient pas pris à la légère. Comme si ces mots avaient eu raison de la perfidie de Glen, celui-ci haussa soudain les épaules, ses paumes dirigées vers le ciel. Le genre de détachement qui ne présageait rien de bon.

« Très bien, c’est toi le patron. Je devrais peut-être retourner en ville et proposer cette chasse à quelqu’un qui voudra bien fixer mon salaire, histoire que je sache pour combien je risque ma peau. Mais… C’est toi le chasseur. Je suis sûr que tu arriverais à me neutraliser avant, susurra-t-il avec arrogance, fixant Claus, un soupçon de vanité dansant dans son œil. Bah, disons que je suis d’humeur généreuse. »

Et sans se séparer de ce désagréable détachement, il détourna le regard de Claus, continuant à avancer. Ils s’enfonçaient petit à petit dans le désert, progressant dans ce dédale sans murs ni repères. Sous les lueurs brûlantes du soleil, Glen avala une première gorgée d’eau. Puis, un mouvement au loin sur sa droite attira son regard. Trois épais nuages de fumée s’élevaient hors du sable, précédé de longs rochers effilés, comme d’épaisses lames rocheuses formant des sillons dans le sable. Machinalement, Glen fit claquer sa langue, pointant du doigt les trois formes qui fonçaient droit dans la direction des deux aventuriers.

« Eh voilà. Requin des sables, dit-il simplement. Carnivore, rapide, et jamais seul. Soit il se faufile pour te bouffer d’en dessous, soit il saute du sable et arrache tout ce qui passe près de sa gueule. Le truc qui dépasse, c’est l’aileron. Un truc aussi épais que la pierre. Sans ça, il n’arrive plus à nager. Mais bon courage pour le découper, ajouta-t-il aussitôt. Donc trois comme ça… Dommage que je ne sois pas utile pour le combat, surenchérit-il, levant un œil vers Claus. Je devrais sûrement rester en retrait ? Il tira son épée et la planta dans le sable, avant de prendre appui sur le pommeau. Mais si tu me demandes gentiment, je pourrais peut-être… »

Pourtant, il n’était pas idiot au point de mettre Claus en danger. Quand les trois créatures arrivèrent à leur hauteur, Glen repéra le premier à s’élancer. Le corps du monstre s’éleva comme une masse hors du sable, soulevant un nuage de poussière. Le nomade pivota sur lui-même, se dégageant de la trajectoire, tout en cueillant de la pointe de son épée le flanc de l’animal. Déséquilibré, celui-ci s’écroula sur le sable. Mais déjà, une dague siffla dans les airs, allant se ficher dans sa gorge.

« Vise les flancs et le ventre. Ce qui reste est pour toi chasseur ! »

Son épée regagna sa ceinture, et Glen encocha une flèche dans son arc. C’était sa petite leçon pour se venger de Claus. Malgré tout, il n’allait pas manquer à ses devoirs. Et décidé à jouer son rôle de soutien, Glen se prépara à décocher ses flèches si nécessaire.
 Obake
Obake

Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Excursion en duo || ft Glen.   10/7/2016, 17:51

excursion en duo
C'est le regard sur l'horizon que le tuatha se laisse aller à cette marche sans fin. Le sable s'immisce dans ses chaussures comme de l'eau, ne l'incitant qu'à remuer un peu ses pieds aux moindres de ses pas. Quelle horreur cette sensation. Sans parler de la sueur se permettant de venir souiller sa chevelure blanche dont il est si fier. Oui, malgré que ces décisions passées l'aient fait couper cette tignasse, il reste un membre assidu de son peuple, au moins son cœur lui ne c'est pas détourné de cette voie. Ses cheveux, on ne touche pas ! La main passant - encore sur sa tête il essaie du mieux qu'il peut se se donner une allure digne tout en conservant sa capuche, unique objet semblable à une ombrelle. Il n'allait pas aller jusque là tout de même, et son côté masculin ? Tout en essayant de conserver sa dignité il jette un œil vers Glen. Quel odieux personnage.

Et encore, le terme est faible, pour lui. Car au fond, oui au fond de son être, caché dans un coffre, ce dernier fermé à double tours Claus pourrait se permettre d'avouer qu'il lui ressemble. Un peu, il ne faut pas abuser. L'écoutant il finit par lui offrir un geste évasif de la main, acte difficile d'ailleurs de par la chaleur ambiante, le petit mouvement donnant la vive impression qu'il porte trente bons kilos sur ses épaules. « quand je vous écoute pourtant ce n'est pas le mot généreux qui me vient à l'esprit. Bizarre, n'est-ce pas ? » Un soupir et il poursuit. « mais vous avez raison de ne pas me tourner le dos, qui sait de quelle manière je pourrais me venger de me laisser ainsi, seul. »

Phrase plutôt amusante puisque les tuathas sont d'avantage connus pour leur côté imbu d'eux mêmes que pour les coups bas. Cette race a l'habitude de tout faire en face au risque d'ailleurs de se mettre tout le monde à dos. L'histoire en est une bien triste réalité. Hm. Observant au loin une étrange couleur, c'est avec joie que le chasseur s'apprête à dire que la destination semble se présenter à eux, cela c'était avant l'arrivée des gêneurs. Des requins, soit. Attentif à l'explication de Glen à leur sujet il effectue un saut en arrière, ce dernier plutôt fluide et élevé de par le sang qui coule dans ses veines. Voilà ce qui manquait à Claus pour se remotiver, une pointe d'adrénaline.

Observant Glen faire c'est un peu stupéfait qu'il le voit abattre l'un des arrivants avec facilité. Ne pas le dire mais le choix de se guide étaient sans aucun doute à présent une bonne idée. Il va falloir jongler avec son caractère un brin spécial mais peu importe tant que l'objectif est atteint. « ne prends pas la grosse tête l'Obake. » Joignant les deux mains devant lui, ses bras se recouvrent d'une lueur bleutée, cette dernière donnant forme à une lance qu'il tournoie un peu. Comme apparue de nul part, elle est faite de son Ymir. « jouons. » Copier la technique, pourquoi pas. Accentuant l'appuie de ses pieds contre le sable, il siffle pour les attirer dans sa direction.

L'aileron s'approche, vite. Le second est à une plus grande distance de la première cible. Claus devrait avoir le temps. Quittant sa cachette, le monstre s'élance sur le chasseur tuatha, ce dernier tournoyant sur lui-même, frappant la créature une fois son mouvement achevé. L'estoc, bien placé. Plus qu'un et ce dernier paraît bien agacé par la perte de ses congénères. Plus rapide que prévu, Claus ne pourra pas se mouvoir avec autant d'aisance. Soit. Dissipant la lance dans la même lumière que tout à l'heure, il lui offre une toute autre forme ; à présent semblable à un mur de sa taille devant lui, il interrompt le saut du requin, le monstre se le prenant de pleins fouet, un brin sonné. « maintenant l'archer ! » Il espère, non il faut qu'il le touche.

_________________



 Tuatha
Tuatha

Messages : 390

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Excursion en duo || ft Glen.   12/7/2016, 19:33

Malgré un certain agacement transparaissant dans son attitude, Glen dû bien admettre que Claus était un homme relativement calme. Il avait la présence d’esprit de ne pas s’emporter aux moindres propos du nomade, restant maître de ses émotions malgré les railleries de Glen. Et pourtant, il avait toujours ce petit côté mordant. Cette répartie assez bien placée pour amuser l’Obake. Quand il fut question de la générosité de Glen, celui-ci ne manqua pas de sourire. Mais plus important encore, il releva la manière dont Claus affirma que s’il avait l’idée de lui tourner le dos, il saurait se venger. Durant un instant, Glen songea à satisfaire son esprit de contradiction en abandonnant le Chasseur ici même, juste pour vérifier ses menaces. Mais il n’en fit rien. Satisfait jusqu’à sa prochaine réflexion, il décida de laisser un répit au Tuatha, continuant sa marche dans le désert. Mais bien vite, ils devinrent les proies d’un groupe de requins des sables. Après une brève mise en garde, Glen passa à l’offensive. Il abattit rapidement sa première cible, puis tira son arc, bien décidé à observer de lui-même les talents de son client. Il fut immédiatement séduit par ses armes : de superbes objets ne se composaient que de l’Ymir du Tuatha. Une performance impressionnante. Pourtant, ce ne fut pas son don qui intéressa le plus Glen, mais surtout la manière dont il recopia la petite démonstration de force réalisée un instant plutôt par l’Obake. Le second requin tomba lourdement dans le sable, abattu d’un seul coup de lance. Abaissant légèrement son arc, Glen releva le menton, posant son œil sur le Tuatha tout en échappant un sifflement impressionné. Plutôt doué. Il avait assimilé le principe avec une facilité déconcertante. Comme quoi, à défaut de savoir fixer un salaire, Claus était doué pour se battre. Mais le troisième requin fut plus rapide. Le Chasseur dû renoncer à sa lance pour se protéger, formant un mur entre son adversaire et lui. La créature percuta la surface solide de plein fouet, et se trouva sonné par l’impact. Sitôt la voix de Claus retombée, un sifflement transperça l’air sec du désert. Une seule flèche, qui se logea profondément dans la trachée exposée de la créature. Le requin tressaillit, avant de s’immobiliser définitivement. « Affaire réglée. » dit-il d’un ton parfaitement détaché, rangeant son arc dans son dos. Puis, Glen s’approcha de la dernière créature abattue, récupérant sa flèche sans la moindre once de dégoût. Il inspecta la pointe et la nettoya, avant de ranger cette précieuse munition dans son carquois.

« Pas mal pour un gars qui n’est pas d’ici. Il désigna du menton leurs deux premières victimes. J’étais gamin quand on m’a enseigné le truc. C’est l’avantage d’être du coin : on connait nos adversaires. Ça rend les choses plus faciles. »

Ses affaires en ordre, il avala une nouvelle gorgée d’eau. Imperceptiblement, son comportement s’était adouci. « Méfie toi, la chaleur est traitresse après les combats. » conseilla-t-il sans plus d’indication, avant d’adresser un signe de la tête à Claus. Il fit quelques pas en poursuivant sa route, avant de lui indiquer du doigt une forme colorée au lointain.

« Juste là. C’est la Dune du Lion. »

Il allait bientôt comprendre la véritable nature de ces lieux. Mais préférant apprécier la réaction du Chasseur, Glen décida de ne rien lui dire à ce sujet. Brièvement, il regarda le ciel. Bientôt, ils pourraient pénétrer à l’intérieur de ce géant des sables. Sans se détourner de sa route, Glen décida de questionner davantage le Tuatha au sujet de sa présence ici.

« Le moment serait bien choisi pour m’en dire plus sur cette chasse. »

Il leva son œil bleuté sur Claus, curieux. Cette première bataille menée, il était grand temps d’en apprendre plus sur la véritable cible. Ils allaient s’aventurer dans un endroit dangereux, et Glen n’était pas contre quelques indications. Tout du moins, si le Chasseur était parvenu à glaner quelques renseignements sur sa cible de la journée.
 Obake
Obake

Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Excursion en duo || ft Glen.   14/7/2016, 00:08

excursion en duo
Les doigts sont tendus, comme emprunt d'un léger tremblement tandis que le chasseur offre un mur entre sa cible et lui. La vision de la mâchoire de la créature le fait avoir un frisson, du bas de son dos jusqu'à son échine. Non pas que la peur le submerge, une simple sensation similaire à celle de n'importe qu'elle être vivant. C'est ainsi, nul ne peut se targuer d'être un surhomme et Claus n'est pas une exception. La vision de cette chose ne peut que le laisser perplexe face à leur existence. La vie ne serait-elle pas plus aisée sans que la peur ne soit votre compagnon de route ? La pensée aussi profonde soit-elle n'a guère le temps de pouvoir se poursuivre. Un léger son, presque inaudible et pourtant, le Tuatha tourne son attention vers la flèche à présent dans le corps de ce requin contre le sable. Le contact de son être contre le sol encercle l'homme d'une poussière épaisse.

D'un geste évasif le chasseur essaie de dissiper l'effet, faisant quelques pas vers son camarade. Il ne va pas falloir jouer avec le feu Claus, son Ymir est un feu qui ne doit pas s'éteindre mais son don est le pire combustible qui soit. Il ne s'attendait pas à devoir en utiliser autant et du repos va être nécessaire pour espérer pouvoir affronter sa cible. Et ce soleil, cet astre qui ne cesse de frapper les terres telles des lames venant pourfendre tout son corps. Se laissant glisser vers l'obake, il reprend son souffle. Ne pas montrer sa faiblesse. « c'est insupportable, comment parvenez vous à ne pas suffoquer ? J'ai cette sensation invivable d'étouffer. » Et c'est peu dire. Doucement Claus attrape une gourde qu'il commence à vider, le goulot contre ses lèvres. Les gorgées sont massives et c'est fier de lui qu'il se félicite d'avoir pris autant d'eau.

Se reprendre et vite. « ne me sous-estimez pas je vous avais prévenu. Je sais comment me battre, peu importe l'adversaire. » Il hausse une épaule comme pour appuyer les mots qu'il prononce et tout en suivant les dires de son partenaire il finit par reprendre la parole. « alors c'est là. Si j'ai bien compris il nous faut attendre la nuit ? » Une question qui n'attend pas d'approbation puisqu'il est un Tuatha, de ceux qui aiment la connaissance et les livres. C'est avec naturel que Claus c'est informé sur les lieux. « un Monstro. L'un de ces énormes vers du désert. Tous prient de ne jamais en croiser et nous, nous n'attendons que cela. Son tunnel serait dans les dunes. » Posant son fessier au sol, placé en tailleur, le chasseur montre du doigt les environs. « Toujours paré ? »

_________________



 Tuatha
Tuatha

Messages : 390

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Excursion en duo || ft Glen.   16/7/2016, 17:09

Cette petite escarmouche avait été rapidement écourtée. Les efforts joints de Claus et Glen avaient eu raison des monstres au-delà des espérances du Nomade, évitant ainsi un combat long et fatiguant sous les lueurs accablantes du soleil. Habitué aux dangers imprévisibles du Continent de Râ, Glen vérifia méticuleusement son équipement, écoutant d’une oreille distraite les complaintes de Claus. Le Tuatha était d’une sagesse à toute épreuve : oui, généralement, , il faisait relativement chaud dans les déserts. Glen décida toutefois de ne pas remuer le couteau dans la plaie et afficha un sourire malicieux, regardant le Tuatha ingurgiter de grandes gorgées d’eau. Quand celui-ci eu terminé de s’hydrater, Glen se fendit d’un sourire faussement neutre. « Question d’habitude. Généralement, on essaie de rester dans la modération. On évite de sauter dans tous les sens, d’utiliser tout notre Ymir d’un coup… Certains préfèrent même boire par petites lampées régulières pour rester hydraté, plutôt que de vider d’une traite leurs gourdes. Après… » il haussa les épaules, ne terminant pas sa phrase. Malgré lui, un sourire effluera la pointe de ses lèvres. Définitivement, même s’il avait décidé de se montrer moins acerbe vis-à-vis de Claus, il aurait été bien incapable de lui épargner ce genre de commentaires. Pourtant, il posa un regard plus calme sur son client de la journée.

Visiblement, le Chasseur n’était pas du genre à douter de ses talents. Ces propos débordaient de d’une confiance proche de la fierté. C’était une qualité agréable. Mais un défaut mortel. Pourtant, c’était bien une réalité : Claus était doué pour se battre. Quand Glen lui présenta au loin la Dune du Lion, Claus sembla satisfait, demandant sans vraiment attendre de réponse s’ils devraient attendre la nuit. Glen se contenta d’acquiescer négligemment, conscient que le Tuatha n’avait pas besoin de confirmation. Il savait déjà où il était, et à quoi s’attendre. Et enfin, il fut question de la chasse. Le nom de la cible tomba finalement de ses lèvres : un Monstro. Une belle créature. Un adversaire à titiller la fierté des Chasseurs et l’instinct des combattants. Un adversaire de taille, en somme.

« Un Monstro hein ? Pas mal. Il le regarda, un air rusé sur le visage. Toujours prêt. Je ne vais pas laisser passer cette occasion. »

Une grosse proie était synonyme d’une belle somme d’argent. Sur ces mots, il s’installa sur le sable, observant Claus en silence. Quitte à attendre là, Glen décida de lancer la conversation, profitant de ces quelques instants restant avant que la nuit étende son ombre sur le désert. Ses genoux près de son buste, il leva son regard vers la Dune au loin.

« Dans la tribu où j’ai grandi, il y avait un vieil homme nous racontait souvent des histoires sur la Dune du Lion. Il disait que la Dune était vivante. Qu’elle sillonnait le désert à la recherche des trésors enfouis, avalant dans sa gueule toutes les richesses perdues dans le sable.Légèrement voûté en avant, profitant de l’ombre de ses vêtements, Glen leva son œil vers Claus. Mais la Dune est avare. Et quand des aventuriers s’amusent à dérober ses précieux trésors… Elle revient toujours pour reprendre son dû. Elle sillonne le désert, parcourt des kilomètres jusqu’à retrouver les pillards. Et alors… Et les dévore pour récupérer ce qui lui appartient. »

Satisfait, s’amusant à jouer son rôle de guide, il se redressa et dénoua ses épaules. C’était belle et bien une histoire de son enfance. Le genre de légende enseignée dans les tribus du désert depuis la nuit des temps. Et étonnement, Glen avait toujours suivi ce conseil à la lettre : il n’avait rien dérobé dans la Dune du Lion. Ou du moins, rien dont il n’avait pas l’utilité immédiate. Ce qui était, dans son cas, une définition assez personnelle. « Nous devrons être dehors avant les premières lueurs du jour. » précisa-t-il, convaincu que le Tuatha était déjà au courant. Puis, profitant des derniers instants avant que le soleil ne se couche, il décida d’engager la conversation.

« Je suis curieux. Pourquoi un Tuatha devient un chasseur de monstre, et quitte sa partie pour s’égarer aussi loin dans le désert ? Je vous connaissais plutôt rats de bibliothèque, dit-il, sans s’offusquer une seule seconde de son manque de respect à l’égard d’un peuple tout entier, mais pas vraiment du genre à mettre les pieds dans le sable pour découper des vers de terre géant. »

La question était enfin posée, et Glen le fixait désormais avec une intensité rare. Claus, allais-tu enfin révéler quelques miettes de ton passé ? Mais s’il était extrêmement curieux, Glen n’en était pas convaincu. Le Tuatha faisait bien des mystères, et il portait sur lui la fierté de ceux qui refusent de parler. Pour une fois, Glen espéra se tromper. Mais si ce n’était pas le cas, si Claus refusait de parler, alors il n’insisterait pas, et attendrait sagement que la nuit tombe.
 Obake
Obake

Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Excursion en duo || ft Glen.   18/7/2016, 19:06

excursion en duo
Tu te laisses tomber dans le sable, te retrouvant à présent assis en tailleur. Prenant appuie sur tes bras, tu observes avec une certaine admiration le spectacle se présentant sous tes yeux. Ce monde est emprunt de magie, ce fantastique aussi imprévisible que beau. Tu aimes te laisser aller à ce genre d'étrange constat, toi et la facette poétique de ta personnalité. L'astre se met à se déplacer peu à peu, s'apprêtant à n'offrir que l'obscurité et ce champs étoilé au dessus de vos têtes. Caressant le sol du ta main, c'est avec lenteur que tu laisses le moindre grain de sable passer entre tes doigts. « — même un combat ne vous fait pas ranger votre langue de serpent l'obake. Vous n'êtes pourtant pas lié à cet animal si je ne m'abuse ? » Le tout se veut acerbe et pourtant, tu ne peux retenir ce léger rictus, ce dernier tout aussi moqueur qu'ironique. « — je me suis préparé de la meilleure manière qui soit Glen. Je sais ce que je fais, tâchons simplement d'agir en équipe afin de conserver le plus de force possible. »

Nonchalant, tu finis par étirer tes jambes tel un enfant sur le point de quitter son lit après une sieste. De même avec tes bras tandis que tu finis par te redresser, donnant de petits coups sur ta tenue afin de retirer la poussière bien qu'omniprésente. Qui ne tente rien n'a rien après tout ? Tu te dois et tu veux garder ta dignité et ton allure, même au milieu du désert où le mot d'ordre serait d'avantage la survie. Tu ne t'inquiètes pas sur la question, erreur ou courage, nul ne le sait. « — j'ai eu vent de cette légende sur les dunes, oui. Nous ne toucherons pas au trésor, je ne veux que le monstre endormi à l'intérieur voilà tout. » Tu hausses les épaules, jetant un œil vers le ciel. « — bientôt... nous sommes d'accords donc, nous ne touchons à rien ? » Tu as choisi l'Obake mais tu préfères conserver de la méfiance. Oui Claus, tu as été bien trop souvent trahi et cela ne doit pas recommencer. Non, tu en as fait la promesse.

C'est presque l'heure.
Ton attention se fige vers la dune semblant se former sous tes yeux un brin étonné par le spectacle. Une petite heure, à peine et enfin l'action pourra débuter pour Glen et toi. Gardant le silence, comme clos dans tes pensées c'est le prochain sujet de discussion qui te fait te reprendre, au point de te tourner d'avantage vers lui. D'une demi rotation dans le sable c'est donc dans sa direction que tu lui réponds. « — comme si mon histoire pouvait intéresser ne serait-ce qu'un peu ton esprit ? » Un sourcil sur ton faciès se hisse un peu, comme l'unique moyen d'appuyer cette intrigue dû à cette allusion. « — tu possèdes une image bien vétuste de mon peuple. Nous sommes bien plus agiles que tu ne pourrais le penser. » Tu poses une main sur ta hanche. « — il faut te contenter de savoir que j'ai reçu un cursus de soldat que j'ai plutôt bien réussi. Et le goût de l'aventure, tu sais bien. »

_________________





Dernière édition par Claus le 25/7/2016, 11:35, édité 1 fois
 Tuatha
Tuatha

Messages : 390

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Excursion en duo || ft Glen.   23/7/2016, 13:23

Installé sur le sable, Glen regarda l’horizon sans fin du désert. Ce paysage, il l’avait vu des centaines de fois. Certainement plus. Le vaste désert… Combien de temps avait-il vécu ici, découvrant la moindre parcelle de ce vaste continent ? Doucement, il esquissa un sourire. Mais même après tout ce temps, il ressentait toujours cette même impression. Ce sentiment d’immensité. Comme si l’horizon était sans fin. Depuis sa plus tendre enfance, Glen avait toujours été ivre de liberté. Mais c’était cette sensation, cette impression de vivre dans quelque chose de grand et sans fin qui l’avait poussé à prendre le large. Il inspira lentement, profitant pleinement de l’instant. Puis, il se tourna vers Claus. Celui-ci ne s’était pas privé d’un commentaire sur la langue de serpent de son guide, et Glen ne se priva pas d’un sourire amusé. « La nature est parfois capricieuse, pas vrai ? » avoua-t-il avec détachement. Non, il n’était pas un serpent. Mais il n’était certainement pas un Lynx sans raison. Il écouta Claus affirmer que ses préparatifs étaient parfaits, et hocha doucement la tête. Bien. S’il en était convaincu, alors le nomade n’ajouterait pas le moindre mot à ce sujet. Et du coin de l’œil, Glen le regarda s’étirer, puis tenter d’ôter la poussière de ses vêtements. D’abord ses cheveux, puis ses vêtements… Glen le regarda avec une pointe d’amusement, doutant sincèrement que son client était psychologiquement prêt à affronter le désert. Ou s’il l’était, il n’était pas prêt à affronter ses propres manies. Mais bientôt, les propos de Claus attirèrent l’attention de Glen. Considérant l’heure tardive, le Chasseur chercha l’approbation de Glen pour s’assurer que celui-ci ne toucherait à rien une fois dans la grotte. Le nomade plissa les paupières et le regarda longtemps, intensément. Il émettait encore des réserves sur son guide, même au plus profond du désert ? Soit.

« Tu doutes encore de moi ? Tu me blesses Claussy. »

Une pointe de provocation dans la voix, il ne tarda pas à détourner son attention sur les alentours. Bientôt, ils pourraient s’engouffrer dans la Dune. Et finalement, Glen décida de mettre le doigt sur un autre sujet de discussion : Claus. Ou plutôt, son histoire. La réaction du Chasseur ne se fit pas attendre. Il se tourna vers le nomade, demandant si ce sujet allait vraiment susciter son intérêt. Mais un détail beaucoup plus intéressant attira l’attention de Glen. Soudain, Claus avait oublié ce « vous » si désagréable. Inattention ou familiarité ? Il décida de ne pas poser la question, craignant que le Chasseur décide à reprendre cette habitude si fatiguant. Il se contenta d’hausser une épaule, évasif. « Crois le ou pas, mais je suis du genre curieux. Et tu m’intrigues. » dit-il en guettant la réaction du Chasseur. « Et ne t’inquiètes pas, ce n’est pas contre ton peuple. J’ai cette même image vétuste pour tout le reste du monde. » son sourire s’étira doucement, sans aucune forme de moquerie ni d’agressivité. « Un brave petit soldat, hein… Donc, la question est… Qu’est-ce qui t’as éloigné de tout ça ? » dit-il lentement, son regard fixé sur Claus. « Une réponse, une question ? » proposa-t-il à la manière d’un jeu d’enfant. Mais le passé était parfois une chose bien trouble. Pour cette raison, Glen décida de lui laisser une chance d’échapper à la suite de l’interrogatoire. « Sauf si tu préfères reprendre des forces avant le grand combat, monsieur le soldat. » conclu-t-il en se penchant légèrement en arrière, un éternel sourire aux lèvres, son regard posé sur Claus. Après tout, ils affronteraient bientôt une créature digne de ce nom.
 Obake
Obake

Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Excursion en duo || ft Glen.   25/7/2016, 15:03

excursion en duo
Il vous faut reprendre des forces avant l'affrontement à venir. Tu connais le Monstro, cette créature est un être dangereux qu'il va falloir affronter avec tactique. Tu ne l'avoueras pas mais Glen ne sera pas de trop contre un monstre pareil, tu sais que tu n'aurais rien pu faire seul. Cette pensée ne cesse de t'assaillir tandis que tu observes face à toi ce phénomène aussi magique que rare. Le sable paraît comme se rassembler, s'unir en une forme noirâtre. Une gueule de lion telle une caverne prend peu à peu forme sous tes yeux ébahis. Tu es un fanatique de la magie sous toutes ses formes Claus et la Dune de Lion ne fait pas exception à cette idée de toi-même. A présent debout tu admires donc le spectacle en replaçant tes gants et ta cape. La conversation, elle, se poursuit. « — tu peux prendre cela comme un doute moi je me contente de protéger mes arrières. » Tu hausses un peu ton épaule, ton regard ne quittant pas l'horizon. Tu places néanmoins ton bras face à ton visage pour te protéger du sable soulevé, évitant que la poussière ne t'aveugle.

Le moment est arrivé. « — moi je t'intrigue ? Je ne vois pas pourquoi, je ne suis sans aucun doute pas le seul Tuatha à voyager ainsi. » La suite en revanche te fait le regarder plus en détail. « — pourquoi une idée si pessimiste d'Askembla ? Là c'est moi qui suis intrigué. » Ta tête s'incline un peu sur la droite tandis que tu désignes la dune et l'entrée à présent visibles. « — je me reposerai en marchant vers notre objectif. Et Claus c'est mieux. » Le soldat... bien longtemps que tu n'as entendu de tels propos à ton sujet. Tu ne pourrais d'ailleurs pas dire avec certitude combien d'années te sépare vraiment de ce passé. « — jamais vous ne vous êtes senti en total décalage avec votre peuple, Glen ? » Une question induisant une réponse que tu n'abordes jamais. Autant faire la conversation, tu vas faire avec et ce même si cela traite de toi, Claus. Malgré tout, aucun sourire ne vient subjuguer ton faciès qui se veut des plus neutre. « — ce bas monde est en paix mais des choses ne conviennent pas. Je le pense. » Vous voilà bientôt à l'entrée, le grand combat.

_________________



 Tuatha
Tuatha

Messages : 390

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Excursion en duo || ft Glen.   26/7/2016, 12:45

Glen n’avait pas bougé, sagement installé sur le sable. Près de lui, Claus était debout désormais, observant avec intérêt la Dune du Lion naître des sables. Un doux sourire se dessina sur le visage du nomade. Une certaine tendresse, peut-être, à observer ce grand combattant s’émerveiller des mystères du désert. La conversation continua, et Claus affirma que son intention n’était pas de le mettre en doute, mais plutôt de protéger ses arrières. « Sage décision. » murmura Glen en guise d’approbation, appréciant que l’homme face à lui soit capable de justifier ses actes avec franchise.

Ils allaient bientôt pénétrer dans la Dune, mais avant cela, il restait plusieurs points à éclairer. La conversation s’était transformée en une série de question, plus nombreuses que Glen l’avait imaginé. Mais étrangement, ce ne fut pas pour lui déplaire. « Disons que j’ai mes préférences. » répondit Glen pour justifier de sa curiosité pour Claus, restant pour le moins énigmatique. Puis, la seconde question. Une vision pessimiste… Glen se pencha légèrement en avant. « Je ne sais pas si c’est du pessimisme. Peut-être, concéda-t-il en passant sa main dans ses cheveux, faussement détaché. Ou de la désillusion. Ça n’a pas vraiment d’importance. Il cherchait à éluder le sujet. Sa pirouette arriva immédiatement. Mais si je t’intrigue, tu pourras toujours m’inviter à prendre un verre pour en discuter. » il ponctua sa phrase d’un sourire, son œil observant attentivement Claus. Et Glen se leva, considérant la Dune. Pourtant, une autre question ne tarda pas à tomber. Celle-ci l’étonna davantage, trahissant bien des choses au sujet du Tuatha. Le soupçon d’étonnement laissa place à de la compréhension. Glen croisa les bras, son regard posé sur le sable fin.

« On peut dire ça. Il rebondit aussitôt, dénouant ses bras, cherchant à reprendre le contrôle de la situation. Ce n’est pas comme si je respirais la fierté ou l’instinct sauvage… Quoique, j’ai bien certains instincts, commenta-t-il ouvertement. Il leva un œil sur Claus. Oui, je connais bien ce sentiment. Et on dirait que je ne suis pas le seul. »

C’était sa manière à lui d’amener le Chasseur à aborder ce sujet délicat. Ils marchaient en direction de la Dune, quand Glen commenta. « Oh, et si tu veux changer le monde, tu aurais dû postuler au conseil, plaisanta-t-il doucement. Racontez moi, sénateur Claus, que voudriez-vous changer ? » et sans perdre son sourire, il regarda l’entrée. Une immense gueule ouverture. La première fois, cette vision ne l’avait pas rassuré. Mais il n’en était plus à se première visite. Il s’enfonça donc dans la gueule du lion, tirant sa dague dans un soucis d’anticipation. « Je t’épargne la visite guidée. Reste discret. Mais si un Monstro s’est installé là-dedans, je doute que ces copains les monstres lui tiennent encore compagnie. » suggéra-t-il d’une voix lente et assurée. Et il avança, sur ses gardes, guettant le moindre bruit. Désormais, ils étaient en territoire hostile.
 Obake
Obake

Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Excursion en duo || ft Glen.   28/7/2016, 19:46

excursion en duo
Tu avances et tu n'en reviens toujours pas Claus. Voilà que le sable se met à danser, à changer de forme pour devenir une caverne, une véritable entité venue de nul part. Certains diront que tu étais au courant de ce détail et pourtant, rien en toi ne te laissant concevoir que le nature soit capable de prendre une telle forme. C'est un visage de lion qui s'offre à vous, ce dernier vous incitant toi et ton partenaire à pénétrer dans sa gueule. Un piège ? Oh c'est sûrement le cas mais ce n'est pas le premier vers lequel tu t'avances, il te faudra l'élucider, c'est tout. Facile à dire. Tout en avançant donc tu laisses la discussion faire de même, et ce tout en sachant sans difficulté que le sujet va se tourner vers toi. Tu es le puzzle qu'il veut élucider. Qu'il essaie après tout. Tu n'es pas si difficile à comprendre, Chasseur.

Bien que le sol est pris cette allure d'escalier tu sens les marches comme s'affaisser un peu dès lors que tu poses un pied. Les pas sont compliqués et rien ne peut te laisser penser que le tout tiendra bien longtemps. Pour l'instant il faut te contenter de répondre et d'avancer. « — de la désillusion ? Un problème passé alors ? Peu de gens se permettent d'avouer une telle pensée sur le monde qui nous entoure. » Tu hausses les épaules. « — revenons en vie nous aviserons après. » Et c'est peu de le dire. Tu sais très bien que le Monstro est dangereux et bien qu'il ne t'inquiète pas lui-même, du moins pas trop tu ne peux t'empêcher de constater à quelle profondeur vous vous trouvez. Le sable est son univers et qui sait de quelle manière il pourrait se montrer. D'ailleurs, tu laisses ta main frôler les murs de ce couloir afin de ressentir un quelconque tremblement.

Rien, heureusement. « — nous ne sommes donc pas différents l'un de l'autre. De véritables produits ratés de notre société. Le moule n'est pas fait pour tout le monde. » Un léger sourire en coin vient habiter tes lèvre tandis que vous parvenez dans une énorme cavité autour de laquelle du sable s'écoule. Le terme caverne est un euphémisme. « — ah oui quand même... Hm ? » Du conseil, toi ? En voilà une idée saugrenue et inconfortable. « — l'idée est aussi folle qu'elle ne m'intéresse pas le moins du monde. Il n'y a rien à changer qui plus est : il suffit d'ouvrir les yeux pour comprendre. » Tu es extrémiste sur la question et même si Glen ne semble pas loin de ta pensée, tu préfères retrouver l'aphasie. Malgré tout tu t'apprêtes à lui répondre quand soudain, le dessus de vos têtes paraît trembler. Tu déglutis. « — il n'est pas loin. »

_________________



 Tuatha
Tuatha

Messages : 390

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Excursion en duo || ft Glen.   31/7/2016, 10:03

Visiblement, Claus était curieux. Il n’avait de cesse de questionner le nomade, cherchant à comprendre l’origine de ses soucis vis-à-vis du reste du monde. S’ils n’avaient pas été au plus profond du désert, en quête d’une créature particulièrement dangereuse, Glen se serait certainement fendu de quelques commentaires à ce sujet. Mais il était contraint d’admettre que Claus était un homme intègre. Une qualité primordiale. Et la noblesse candide dont il faisait preuve en interrogeant Glen sur ce point était à son honneur. Le nomade se contenta donc d’un sourire, décidant de ne pas se montrer trop désagréable avec le Tuatha. Après tout, celui-ci avait amplement mérité sa confiance. Et Glen était presque en train de l’apprécier. « Ai-je l’air d’un homme qui a mené une vie heureuse et paisible ? » questionna-t-il en tournant son buste vers Claus, théâtral, les bras légèrement écartés. Un nomade borgne, cupide et solitaire, qui avait de surcroît l’habitude de mettre son nez dans toute sorte d’affaires. Son sourire ne quitta pas son visage.

Ces histoires de moule et de société… Glen acquiesça en opinant du chef, partageant le sourire de Claus. « Un objet raté parmi des milliers à bien plus de valeur que tous les autres. » il termina sa phrase avec un air satisfait. Et l’aventure dans la gueule du lion continua. Ils marchaient sur un sable fin et friable, comme si le chemin menaçait de se dérober sous leurs pieds. Tout en vérifiant le sol du bout de sa botte, Glen écouta le dernier commentaire de Claus. Il n’était pas homme intéressé par le gouvernement ? Cette nouvelle n’étonna pas Glen. Il était pourtant sur le point de lui souligner combien sa chevelure parfaitement égalisée aurait été appréciée au conseil, quand un tremblement les stoppa. Claus prononça à voix haute une chose que tous deux savaient déjà. Le Monstro était proche. Très proche. Glen se pinça légèrement les lèvres, soucieux. Ils étaient encore dans les galeries : des tunnels bien trop étroit pour affronter un Monstro. Ils ne feraient que frapper dans le vide, à attendre que le ver géant les gobe en une bouchée. Glen se tourna vers Claus, parlant à voix basse. Mais plutôt que d’être terrifié, il semblait impatient, animé d’une bouffé d’adrénaline.

« On doit continuer. On ne pourra pas l’affronter ici. Il se pencha vers le Chasseur, cherchant son regard. On trouvera des salles plus grandes en bas. »

Durant une seconde, Glen se demanda si c’était le premier combat de Claus contre un Monstro. Il décida de ne pas lui poser la question. Dans une salle plus vaste, ils auraient une occasion de prendre le dessus : de le distraire, d’esquiver, ou simplement d’éviter un combat dans les galeries du Monstro. Encore fallait-il atteindre cette salle. Le couloir tout entier trembla, et à quelques mètres de là, il perçu le frottement d’un corps massif contre le sable. Glen adressa un signe de tête à son comparse, et progressa dans le tunnel. Il ne tarda pas à deviner la fin des marches au bout de la galerie. Ils atteindraient bientôt la première salle. Mais à ce même moment, un bruit différent résonna dans la Dune. Machinalement, Glen recula et attrapa la manche de Claus en le tirant vers lui. Une fraction de seconde plus tard, un tremblement terrible retentit. Et soudain, un corps massif creva le plafond, traversant le tunnel à la verticale. Le corps difforme du Monstro passa à quelques mètres d’eux, avant de disparaître dans les profondeurs.

« Il nous a trouvé. »

Un trou béant se forma dans son sillage. Mais déjà, le sable s’anima doucement, la Dune se reformant d’elle-même. Au moins, le chemin serait intact quand ils remonteraient à la surface. Glen regarda la fin des marches, et pressa le pas. Inutile d’attendre que le ver décide de retenter sa chance.
 Obake
Obake

Messages : 57

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Excursion en duo || ft Glen.   

Contenu sponsorisé


 
Excursion en duo || ft Glen.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Excursion de chasse [PL : Venez-vous joindre quand vous voulez!]
» Excursion scolaire | Rang C | Solo
» [Privé + Glen Pandora]Un rendez-vous inattendu ...
» les animaux insolites
» Les Annales de la compagnie noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fly High :: Dune du lion-
Sauter vers: