AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Trouvons-nous dans le tas de boue - Feat Hestia
MessageSujet: Trouvons-nous dans le tas de boue - Feat Hestia   7/7/2016, 15:59

Il était là sur le dos, d'ailleurs un truc lui rentrait dans les côtes et ça devenait douloureux, complètement trempé jusqu’aux os mais n'osant pas bouger. Ou plutôt il ne le pouvait pas, pas avant d'avoir un tant soit peu compris la situation parce que tout avait été vite, trop vite pour sa petit caboche. Comment avait-il fait son compte pour se retrouver allongé au milieu d'une sorte de décharge/cimetière de bateaux? Pour cela il fallait revenir quelques temps auparavant.

*Flashback* (tadada daaaaaam - musique suspens)

Il était tranquillement installé dans un bar, profitant d’un petit moment de repos dans une ville portuaire. Alors qu’il sirotait sa pinte il eut une envie soudaine : aller aux toilettes. Il se leva donc tout en trébuchant sur son tabouret, il gesticula pour tenter de reprendre son équilibre mais rien ni fît et son bon ami le sol sembla prêt à l’accueillir. Cependant ce n’est pas lui qui le réceptionna mais un grand gaillard roux à l’air menaçant qui le fixait comme s’il était une fiente de mouette.

Le brun le fixa un instant, déglutit, il venait de se mettre dans une situation délicate, encore. Après tout la masse face à lui n’avait pas bougé d’un millimètre malgré le choc et il voyait maintenant des têtes, pas vraiment rassurantes elles aussi, les regarder. Il fallait peut être qu’il bouge maintenant… Ouais cela pourrait être une plutôt bonne idée de réagir…  Il se releva précipitamment, se cogna le coude contre le bar, gémit légèrement en se tenant l’endroit douloureux avant de fixer son vis-à-vis.

-Aïeuuuh ! Murmura t-il. Ahem… Pardon, je… j’sais pas vraiment comment j’ai fait mon affaire en fait. Ca va, rien de cassé ?

Il demanda cela à tout hasard et la question fit rire le roux puis tout le petit groupe suivit. Bon ils n’étaient peut être pas si méchants que cela finalement ! Alister se détendit et lorsque les autres engagèrent la conversation il répondit joyeusement. A priori les pirates, puisque s’en étaient, faisaient là leur dernière escale avant de retourner dans la célèbre Libertaria, ville suprême des brigands de Calypso.

Le reste était assez confus, ils l’avaient fait boire, beaucoup, le trouvant bien marrant, gringalet maladroit qu’il était. Il passait un bon moment, il croit, puis le trou noir complet, il se souvient d’un remous à se tordre les boyaux, des rires gras, des ordres aboyés, toujours et encore plus d’alcool… Les pirates l’avaient soulé, fait embarqué sur leur navire, emmené avec eux pour les distraire, continuer à le faire boire afin de se fendre la panse sérieusement une fois qu’il reprendrait conscience, bien loin de son point de départ.

*Fin du flashback*

Il avait limite été kidnappé, voila la pensée qu’il ne cessait de faire tourner dans sa tête tandis qu’il se mettait difficilement sur son séant. Olala que la terre tournait vite. Il se prit la tête dans les mains puis un rire sonore suivi de plusieurs s’élevèrent au loin, il tourna doucement son regard vers la source de ce tintamarre. Il aperçut rapidement ces maudits pirates se bidonnant, ravis de leur tour. Mais mince il venait de l’abandonner au milieu de… de quoi d’abord ? Le brun posa ses mains au sol afin de se relever, le brin d’air l’aidant à faire passer un peu son mal de crâne, et d’observer les alentours. Ok, très bien, il était dans un cimetière de bateau ou une décharge ou les deux. GE-NI-AL !

Bon au moins il avait ses affai… Où était passé son sac ? Et sa batte ? Par la Grande Déesse, ils n’avaient pas pu le dépouiller en plus du reste ?! Il regarda rapidement de tous les côtés et quelque chose attira son regard, il se mit donc à courir vers cette forme qui lui semblait familière. C’était son sac ! MERCI ! Manquait plus que sa batte… Il mit ses affaires sur son dos et partit à la recherche de sa précieuse batte qui devait se trouver dans le coin.

-Baby où te caches-tu? Demanda t-il à tout hasard.

_________________


 Yuguru
Yuguru

Messages : 123

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trouvons-nous dans le tas de boue - Feat Hestia   8/8/2016, 11:55

Trouvons-nous dans le tas de boue
feat. alister
Le sourire aux lèvres pincées, l'odorat piqué par l'odeur de l'eau salée. Cette ville est toujours aussi belle, éclatante de doux feux à tes yeux. Incarnation de la liberté, maison de toutes les âmes perdues. Le plus bel endroit du monde, entre autre. Tu sais encore apprécier cette beauté, ce chef d’œuvre, bien que tes pas t'y mènent bien moins souvent. Libertalia. D'ailleurs, cela rime avec Hestia. Libertalestia. Tu devrais proposer ce nom afin de renommer ce petit paradis – fiscal – magique.

Mais là n'est guère la raison de ta venue. Ton bras droit avait demandé à te voir afin de faire un point sur la situation de ton navire. Ton vrai navire, non pas la barque avec laquelle tu navigues ces derniers temps. Alors, tu avais pris tout ton courage, ta grandeur et tes plumes pour voguer jusqu'ici dans ton vieux grigri pourri. Bien sûr, tu avais senti le regard moqueur des autres sur toi lorsque tu te montras au port avec le pire bateau de tous les temps. Mais, ton ego plus que mégalomane t'empêcha d'être touchée par tous ces jaloux qui ne savent pas de quoi il est question.

Tu as parcouru toute la ville, Hestia, et ce petit check point a été très vite. Beaucoup d'eau, de vent et de navigation pour pas grands choses si ce n'est la joie d'avoir revu ce cher ami qu'est ton second. D'ailleurs, vous vous étiez échangés une accolade bien virile, comme à votre habitude. Puis, tu lui avais fait un high five avec tes ailes, comme à la belle époque. Bref, ton amour propre est très étrange. Mais le plus triste dans tout cela, c'est que tu étais venue les mains vides alors qu'il t'avait trouvé un charmant présent. Tu t'étais excusé, mais il s'était tout de suite expliqué. Il l'avait trouvé par terre, tout simplement, alors qu'un équipage se moquait probablement d'un mousse à moitié en train de se noyer dans les limbes de l'alcool. En soit, il l'avait volé pour toi, et c'était la plus belle chose qu'il ne t'ai jamais fait. Parce que voler, vous connaissez si bien cela. Une autre accolade virile suivie rapidement. Tu lui promis qu'une fois votre navire volant gagné, tu volerais pour lui les plus beaux trésors du monde. Parce que donnant-donnant. Et s'il possédait déjà les plus beaux trésors du monde, alors tu lui volerais pour lui offrir après.

Vous vous étiez bien vite séparés, le cœur léger de savoir que tout va pour le mieux sur ton splendide bateau, à toi, capitaine incapable. Désormais, tu te promènes un peu partout sur Libertalia, profitant d'être ici pour te ressourcer de toutes ces ondes de pilleurs, d'or, et de mauvais coups. Et de bois qui pourris visiblement, parce que tu t'es trompée de route il y a peu et que tu te trouves désormais à ce qui semble être le cimetière – des éléphants – des navires que tu as tendance à dire fantômes. Si tu n'as pas remarqué plus tôt que tu t'étais trompée, c'est probablement parce que tu as croisé tout un équipage en venant, alors ça ne t'a guère choquée. Maintenant, cela brûle tes narines de sentir autant de mauvaises odeurs à un seul endroit.

Tu manques même de vomir sur le sol.

Mais à la place, tu te pinces les narines et chouines comme un sale chiot qui ne sait pas quel odeur à ses propres déjections. Ces bateaux ne sont pas tes déjections, certes, mais il n'empêche que l'odeur est absurdement mauvaise. Alors tu t'apprêtes à partir. Fuir, courir et même voler si tu pouvais. Tu as même tourné les talons quand cela se produit. Tu entends une voix. Alors tu restes, intriguée, cherchant à savoir d'où elle vient. Tu t’engouffres même dans cet enfer. Tu ne prends pas longtemps avant de tomber sur un homme brun qui semble avoir eu du mal au réveil. Et qui cherche un baby. Et tu le fixes avec de gros yeux, explosant de rire tellement tout cela est pitoyable, utilisant la batte comme une canne afin de t'appuyer dessus pour te soutenir dans ton fou rire. Baby ? commenças-tu C'est quoi, le nom que le mec qui t'a dragué hier t'a donné avant de te laisser ici ?

Parce que c'est bien le genre des personnes qui se trouvent ici. Parce que c'est totalement ton genre, Hestia.
Nouveau membre

Messages : 41

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trouvons-nous dans le tas de boue - Feat Hestia   17/8/2016, 17:09

Alors qu'il cherchait activement son bien si précieux, en oubliant l'odeur et la saleté des lieux, il n'entendit pas une personne approcher. Il fût sorti de ses pensées par un rire moqueur venant de derrière lui, à cela le garçon souffla tout en levant les yeux au ciel avant de se redresser. Ces affreux pirates étaient revenus pour se foutre de sa gueule? Sérieusement ils n'en avaient pas eu assez la veille et ce matin même? Cependant se fût une voix féminine qui s'éleva et il était sûr d'une chose, il n'y avait que des hommes dans l'équipage de ces malfrats.

Alister se tourna pour faire face à son interlocutrice, légèrement plus détendu que précédemment, il lui accorda un sourire gêné. Une jeune blonde le fixait amusée bien qu'arrogante, bien sur qu'elle le jugeait il devait avoir l'air ridicule, sale, débraillé et perdu au milieu de cette décharge. Et en plus elle l'avait entendu parler de Baby... Pas qu'il ait honte d'elle, jamais de la vie, ou de son petit nom mais il savait bien que ça ne lui donnait aucune crédibilité.

-Si seulement... Je pense que ça aurait été une meilleure soirée au moins il n'y aurait qu'une personne et pas une bande de pirates ivres qui se sont foutu de ma gueule! Enfin bon, j'ai le chic pour cumuler les problèmes je crois.

Essaya t-il de dire d'un air léger en haussant les épaules et baissant la tête. C'est là qu'il l'aperçu et qu'il cria en se jetant aux pieds de la jeune fille.

-BABY!! MON DIEU TU ES LA! Il agrippa sa précieuse batte qu'il serra contre lui. J'ai cru qu'ils t'avaient emporté ou cassé! Je pensais que je ne te reverrais plus!! Il se leva rapidement et attira la blonde dans une étreinte. Merci, merci, merciiiiiii de l'avoir retrouvée! Il se recula pour la tenir par les épaules et mieux la voir. Je... Moi, Alister Fitzherbert, t'en dois une, je te suis redevable mademoiselle...?

Cela pouvait paraître extrême comme réaction mais il faut le comprendre cette batte est l'une des rares choses qu'il lui restait de ses parents. Son père la lui avait faite, sa mère l'avait gravé à certains endroits, ils avaient passé de bons moments à s'entraîner tous les trois... Puis il pouvait la transporter, pas comme leur maison...

Il attendait donc là, les yeux pleins d'étoiles et de reconnaissance, le nom de la sauveteuse de sa chère Baby d'amour, toujours crado et débraillé mais bien plus heureux qu'avant.

_________________


 Yuguru
Yuguru

Messages : 123

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trouvons-nous dans le tas de boue - Feat Hestia   

Contenu sponsorisé


 
Trouvons-nous dans le tas de boue - Feat Hestia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ a trasher ] Prom'nons nous dans le bois...
» [Défi] Promenons nous dans les bois
» Massacrons-nous dans la taverne (pv Kealey) - Abandonné
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fly High :: Libertalia :: Royal fortune-
Sauter vers: